street

Street marketing et interactivité

Le street marketing comme mode de communication

L’environnement urbain est un espace de communication particulier. Si nous sommes habitués à l’affichage publicitaire traditionnel qui a inondé depuis longtemps les rues et les transports, la communication dans la rue a d’abord été la conquête de mouvements contestataires. Ces derniers s’étaient approprié l’espace public pour faire entendre leurs idées, en captant l’attention du plus grand nombre.

La pratique s’est peu à peu diffusée, utilisée ensuite par les petits labels et les marques underground, pour se construire une notoriété en dehors des grands médias inaccessibles.
Le marketing de rue est né.

Plusieurs termes se sont ensuite démocratisés pour définir l’utilisation de l’environnement extérieur dans des campagnes de communication. On parle d’ « ambient marketing » ou de « guerilla marketing« … Tiens, on l’aime bien celui-ci ! Il a été introduit par Jay Conrad Levinson dans un ouvrage culte qui a révolutionné le monde de la vente, publié en 1984.

Les grandes marques se sont très vite aperçu de l’incroyable impact que le marketing alternatif pouvait avoir en termes de communication de masse et pour un budget qui peut rester largement abordable. En comparaison des résultats obtenus via les médias conventionnels, une opération de street marketing rondement menée peut atteindre un niveau de sensibilisation égal, voire supérieur ! Faire mieux avec moins. Quoi de mieux pour stimuler la créativité ?

D’autant plus que, dans le marketing de rue, la matière se trouve sans cesse renouvelée. La ville est tout sauf statique, elle vit, elle bouge. Le quartier où vous avez grandi n’a plus la même tête que dans vos souvenirs. Ce graffiti n’était pas là. Et ce parc non plus… La force du street marketing, c’est justement de nous surprendre en modifiant l’environnement auquel nous sommes habitués.

Street marketing et évolutions technologiques

Une fois que les grandes marques ont mesuré l’impact des opérations de marketing non conventionnel, elles ont obtenu la preuve de leur rentabilité. Elle se sont donc lancées dans de grandes opérations de marketing viral aux budgets nettement plus importants (McDonald’s, Oreo…). Pour Marcel Saucet, spécialiste en street marketing, la demande a explosé et n’est pas prête de décroître.

Surtout que les récentes innovations technologiques viennent étendre largement le champ des possibilités. L’affichage interactif en est le parfait exemple. Il renouvelle complètement l’affichage traditionnel, en invitant les passants à interagir directement avec l’affiche (et donc la marque). Plus seulement par la vue, mais aussi par le toucher, l’ouïe et même l’odorat !

En dehors d’une simple technique de commercialisation, le marketing de rue fait partie intégrante de cette culture urbaine qui s’est appropriée la ville, au même titre que le street art. C’est cette culture qui a conduit les publicitaires à adapter leur mode de communication et à explorer le marketing non conventionnel. Les évolutions technologiques, en termes de marketing sensoriel et de neurosciences, s’ajoutent désormais à la panoplies des publicitaires et des marketeurs.

Alors ouvrez l’œil 😉

1. Canal+ propose des micro-séries, le temps d’attendre son bus :

2. McDonald’s et l’agence TBWA créent un set de table musical. Si vous vous sentez inspiré entre deux burgers :

3. Pepsi Max utilise la réalité augmentée pour surprendre les passants à un abri-bus :

5. Coca-Cola crée la première pub “à boire” :

4. Nescafé veut connecter les passants entre eux, avec l’opération « Instant Connections » :

Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !

Morgane
morgane@sekou.org

Après plusieurs années dans les RH, j'ai développé un sens relationnel aigu et une réactivité à toute épreuve. Curieuse invétérée qui s’émerveille d’un rien, j'ai pris le virage du digital à travers la création de contenus web et le social media. Mes domaines de prédilection : l’art, les nouvelles technologies, l’environnement et la photo.

1Commentaire
  • street marketing Paris
    Posté à 14:07h, 07 août Répondre

    Ils ne sont pas au bout de leurs idées…
    Certains street marketing font vraiment un effet de buzz

Poster un commentaire