Cyber Cité d'Ebène - Mauritus Startup Incubator

Mauritius Startup Incubator : le 1er écosystème de services pour startups à Maurice

Nicolas Goldstein, fondateur du Mauritus Startup Incubator

Si Maurice est notoirement connue pour ses paysages de rêves, l’île est aussi une porte d’entrée privilégiée pour les entreprises souhaitant atteindre les marchés africain, indien ou chinois. La fiscalité attractive séduit aussi les fonds d’investissement.

Fondé en janvier 2016, le Mauritius Startup Incubator est un partenaire incontournable pour les entrepreneurs qui veulent s’installer à Maurice ou y trouver des sous-traitants. Mais l’incubateur souhaite aussi faire monter en gamme les startup mauriciennes. Rencontre avec Nicolas Goldstein, fondateur et CEO du MSI.

Depuis la fin de ses études il y a 14 ans, Nicolas Goldstein est entrepreneur. Avec sa première entreprise spécialisée dans l’externalisation, Offshore Developpement, il se crée tout un réseau mondial de prestataires : Maghreb, Europe de l’Est, Inde et Océan indien, dont… l’Ile Maurice ! En 2015, il décide justement de quitter la France avec sa famille pour y monter un incubateur de startups.

J’encourage tous les gouvernements à pousser le digital s’ils veulent fortifier leur économie et dynamiser leur croissance.

MAURITIUS STARTUP INCUBATOR : UN PEU PLUS QU’UN INCUBATEUR

Au MSI, les entrepreneurs peuvent bénéficier de locaux équipés, d’espace de coworking et de conseil. Bref, tout ce que propose un incubateur classique. Mais Nicolas Goldstein a dû s’adapter à Maurice pour compléter son offre : “À Maurice, l’écosystème digital n’est pas aussi développé qu’en Europe”.

En véritable centre d’affaires amélioré, le Mauritius Startup Incubator aide ainsi les entreprises francophones à s’implanter sur l’île ou à externaliser. Du recrutement à la comptabilité, en passant par le management d’équipe ou la gestion du courrier… Le MSI prend en charge et permet au client de se concentrer sur son cœur de métier.

Nous mettons tout en oeuvre pour que ces entreprises puissent démarrer leur activité rapidement. Un peu comme un système ``plug and play``.

A Maurice, le marché local de l’emploi est tendu et les bonnes compétences sont rares. Le facteur humain est donc crucial, il est essentiel pour les entreprises de pouvoir compter sur des équipes compétentes. Et les fidéliser !

Les services proposés par le Mauritus Startup Incubator
Les services proposés par le Mauritus Startup Incubator

DYNAMISER LES STARTUPS MAURICIENNES

Derrière toutes ces prestations de services, l’objectif poursuivi par Nicolas Goldstein est de dynamiser les startups locales. En se posant comme un pont entre les entreprises françaises (et européennes) et Maurice, le MSI veut contribuer au développement de l’entrepreneuriat et du numérique sur l’île.

“Nous participons au transfert de savoir-faire en recrutant des mauriciens et en les formant. C’est en favorisant l’échange entre les startups françaises et mauriciennes que les startups locales vont monter en gamme.”

L’incubateur héberge par exemple l’entreprise Talenteum, spécialisée dans le télétravail et le portage salarial. Une belle opportunité offerte aux freelances mauriciens de travailler pour des entreprises étrangères. Talenteum propose également aux cabinets de recrutement des recruteurs à distance, basés par exemple à Maurice ou à Madagascar.

UN ÉCOSYSTÈME DE START-UP EN CONSTRUCTION

Si Maurice se distingue parmi les pays d’Afrique subsaharienne, le chemin à parcourir est encore long. L’île manque par exemple de profils spécifiques, comme les ingénieurs informaticiens. D’où une certaine dépendance aux expatriés.

Cependant, l’écosystème des startup se met doucement en place. “De plus en plus d’espaces de coworking et d’accélérateurs font leur apparition. Ils permettent de faire monter en gamme des entrepreneurs.” En effet, l’intérêt pour les TIC y est croissant. En 2004, l’île a vu naître son premier technopole : la Cyber Cité d’Ebène. Signe d’une volonté de placer ce marché au coeur de l’économie du pays.

“Comme dans tout pays, si le gouvernement est proactif pour aider à le faire éclore, le secteur du digital grandira de manière crescendo. C’est pourquoi nous poussons pour la création d’un fonds privé destiné à aider les startups, locales et étrangères, à se créer à Maurice.”

A cela s’ajoute un climat politique stable, des services financiers relativement bien développés et une législation favorable aux fonds d’investissement. Tous ces éléments font de l’île Maurice le “petit dragon” de l’Océan Indien.

Vous souhaitez apparaître dans le Magasine ou publier un article ?

Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !

Morgane
morgane@sekou.org

Après plusieurs années dans les RH, j'ai développé un sens relationnel aigu et une réactivité à toute épreuve. Curieuse invétérée qui s’émerveille d’un rien, j'ai pris le virage du digital à travers la création de contenus web et le social media. Mes domaines de prédilection : l’art, les nouvelles technologies, l’environnement et la photo.

Pas de commentaires

Poster un commentaire