DAKAR POLICY HACKATHON

Dakar Policy Hackathon : quand innovateurs et gouvernement travaillent main dans la main

Afrilabs, Impact Hub, Jokkolabs, InTouch… Ils se sont tous réunis dans la capitale sénégalaise pour le Dakar Policy Hackathon. L’événement qui s’est tenu la semaine dernière a pour but d’aider le gouvernement à améliorer ses politiques publiques, grâce à un travail de co-création.

Le hackathon a donné naissance au Senegal StartUp Act : des propositions pour créer un environnement plus propice à l’innovation et à l’entrepreneuriat. Retour sur le tout premier Policy Hackathon du Sénégal.

Ce genre d’initiative permet de faire remonter (...) des propositions aux décisionnaires, avec une approche bottum-up. C’est essentiel en termes de politique publique.

DEVENIR DES DÉCIDEURS POLITIQUES POUR RENFORCER L’ÉCOSYSTÈME STARTUP AU SÉNÉGAL

A l’initiative de Malaka Business Angels Club, Jokkolabs Dakar, Revolution Startup Senegal, Sen StartUp, Jamaafunding et Impact Dakar, des acteurs de l’écosystème startup se sont réunis durant 3 jours à l’occasion du 1er Policy Hackathon. L’objectif ? Initier de nouvelles réformes afin de favoriser l’innovation et l’entrepreneuriat au Sénégal.

“Notre rôle dans l’économie du pays doit être reconnu. Ce type d’événement nous donne vraiment l’occasion de parler de ce qu’il nous faut pour mieux nous structurer” partage Ramatoulaye Diallo, fondatrice et CEO de l’entreprise Les Gourmets, la première boucherie en ligne du Sénégal.

Pour Abdoul Aziz Sy, Hub Manager d’Impact Dakar, l’un des objectifs du Dakar Policy Hackathon est de faire naître un changement positif bénéfique à l’ensemble des acteurs de l’écosystème :

“Ce que j’attends de cet événement, c’est une meilleure compréhension mutuelle. Il est important pour les autorités politiques de mieux comprendre les difficultés et les attentes des entrepreneurs. Et évidemment, il est essentiel pour la société civile d’avoir une meilleur idée d’où en sont les réformes et où va l’écosystème entrepreneurial.”

Soutenu par la Banque Mondiale, la Banque Africaine de Développement et l’Open Society Initiative for West Africa (OSIWA), l’équipe du Dakar Policy Hackathon a également travaillé en étroite collaboration avec le Ministère de la Communication et des Télécommunications – qui dirige la stratégie numérique 2025 – .ainsi que la Délégation générale à l’Entrepreneuriat Rapide (la DER).

Destinée à appuyer et dynamiser l’entrepreneuriat des femmes et des jeunes, la DER a lancé ses activités en mars dernier. Avec un budget de 30 milliards de FCFA, la Délégation a pour mission d’accélérer la croissance des GIE, TPE et PME. Thierno Sakho, Project Manager au sein de la DER, était présent au Dakar Policy Hackathon : “Nous sommes présents aujourd’hui pour participer à cette démarche de co-innovation et porter le manifeste pour un changement des textes.”

AIDER LES GOUVERNEMENTS À AMÉLIORER LEURS POLITIQUES PUBLIQUES

Durant l’événement, les participants ont identifiés les principaux obstacles qui freinent aujourd’hui les entrepreneurs. Fiscalité, financement, formation, accompagnement, développement de compétences… Le hackathon a passé en revue un large éventail de thématiques en vue de trouver des solutions adaptées.

Après plus de 18 heures de brainstorming et de travail collectif, les participants ont co-écrit et approuvé un avant projet de manifeste comprenant diverses recommandations à l’attention des décideurs politiques. Parmi ces propositions, simplifier l’environnement réglementaire, repenser les programmes de formation ou encore mieux organiser la protection de l’innovation.

Le “Senegal Startup Act” a été présenté dès le lendemain aux institutions publiques, avec le soutien de la DER représentée par Bassirou Ba :

“Plusieurs de nos différents interlocuteurs ont fait le même constat : le cadre réglementaire et fiscal a besoin d’être adapté aux activités des entrepreneurs. Ce genre d’initiative permet de faire remonter de manière très structurée des propositions aux décisionnaires, avec une approche bottum-up. C’est essentiel en termes de politique publique.”

Le Dakar Policy Hackathon fait suite à l’African Innovation Hub Convention (#AIHC18) qui s’est tenu à Kigali en mai 2018, en marge du Transform Africa Summit. Au cours de cet événement, 48 leaders africains s’étaient réunis pour co-créer un manifeste sur la politique d’innovation en Afrique, adopté ensuite par les principaux hubs du continent.

Vous souhaitez apparaître dans le Magasine ou publier un article ?

A propos de l'auteur /

morgane@sekou.org

Après plusieurs années dans les RH, j'ai développé un sens relationnel aigu et une réactivité à toute épreuve. Curieuse invétérée qui s’émerveille d’un rien, j'ai pris le virage du digital à travers la création de contenus web et le social media. Mes domaines de prédilection : l’art, les nouvelles technologies, l’environnement et la photo.

Poster un commentaire