#Ready2Start : Babacar Ndione veut booster la valorisation des déchets plastiques au Sénégal

Babacar Ndione, porteur du projet ITMP Sénégal

Tous les mois, SÉKOU présente à travers #Ready2Start l’initiative en cours de développement d’un porteur de projet que nous avons pu rencontrer.

Ce mois-ci, Babacar Ndione nous présente son projet de recyclage et de valorisation des déchets plastiques : ITMP Sénégal (Industries de Transformation et de recyclage de Matières Plastiques).

L’Afrique croule en effet sous le poids des déchets plastiques. Si l’Etat peine à apporter des solutions, le marché du recyclage est pourtant lucratif et attire certains entrepreneurs. Entretien avec Babacar Ndione.

Titulaire d’une Licence en Administration des Affaires obtenu en école de Commerce, Babacar Ndione est également diplômé d’un Master 2 en Ingénierie financière en école de Management. Sorti major de sa promotion en 2011, il se définit comme un pur produit de la formation supérieure sénégalaise, depuis toujours attiré par le monde de l’entrepreneuriat. En 2005, il accompagne un projet de groupement de femmes spécialisé dans la transformation de produits sénégalais locaux. Entretien avec Babacar Ndione.

Pour remédier aux problèmes environnementaux, il faut développer et encourager des actions citoyennes qui incluent la population.

Un projet né d’un constat écologique

Pour Babacar Ndione, le problème écologique lié à la gestion des déchets solides au Sénégal est indéniable. “Le niveau d’insalubrité de certaines zones est d’ailleurs un indicateur que nous pouvons voir au quotidien”. Pourtant, les collectivités locales ne sont actuellement pas en mesure de prendre en charge cette problématique. La gestion des déchets demande en effet énormément de fonds et de moyens. La société civile prend donc les devants !

Pour le jeune entrepreneur aucun doute, l’entrepreneuriat au Sénégal doit intégrer une dimension écologique pour pallier ces nombreux problèmes. De plus, le Sénégal est touché de pleins fouet par le changement climatique et la transformation de l’environnement par l’Homme :

“De nombreux paysages sont modifiés, certains végétaux sont remplacés par des écosystèmes artificiels… Tout cela participe à un bouleversement qui perturbe les équilibres de la biosphère et de la biodiversité.”

 ITMP Sénégal est donc né de ce constat et de la volonté de protéger l’environnement des problèmes de la déforestation. Pour cela, le projet souhaite trouver une meilleure solution à la gestion des déchets plastiques non biodégradables. La population a besoin d’une alternative au bois, d’un produit qui ne pourrit pas et qui ne soit pas affecté par les termites.

Quels sont les objectifs d’ITMP Sénégal ?

ITMP Sénégal a pour ambition de contribuer à empêcher la déforestation en trouvant une alternative à l’utilisation du bois et aux déchets plastiques, qui ne sont pas biodégradables. Pour cela, le projet de Babacar Ndione a pour objectif de donner une seconde vie aux déchets plastiques en les transformant en poteaux.

Techniquement, il y a tout un process allant de la collecte des déchets solides au processus de transformation, puis l’élaboration du produit final. Ce processus opérationnel implique différentes étapes :

  • Tout d’abord, le tri et le nettoyage des déchets plastiques
  • Puis le mélange des déchets avec certains produits (souffre, amidon…) qui vont enclencher le processus de transformation
  • Enfin, une phase d’exclusion du mélange en le faisant fondre, puis en moulant et en le refroidissant.

Comment soutenir ITMP Sénégal ?

Babacar Ndione recherche actuellement des partenaires pour le lancement officiel d’ITMP Sénégal. Le projet est complètement chiffré et prêt à être mis en place.

Vous souhaitez soutenir le projet ? Partagez-le et parlez-en autour de vous !
Contactez-nous pour devenir partenaire et participer au projet.

Vous souhaitez apparaître dans le Magasine ou publier un article ?

Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !

A propos de l'auteur /

axel.bkns@gmail.com

Passionné par l'aspect humain des aventures entrepreneuriales, des actions solidaires et responsables, j'ai co-fondé SÉKOU, un espace dédié à l'entrepreneuriat des pays émergents ayant pour objectif de promouvoir projets, startups et initiatives en recherche de visibilité, de levée de fonds et d'être un lieu de parole et de conseil pour les professionnels.

5Commentaires

  • Babacar
    30 janvier 2019

    Bonjour, je suis à la recherche de partenaires potentiels pour pouvoir effectivement démarrer mon projet. Je reste ouvert à toutes formes de collaboration. Merci de me contacter, pour de plus amples échanges.
    Salutations
    Babacar

    • Morgane
      30 janvier 2019

      Bonjour Babacar, n’hésitez pas à nous présenter votre projet via ce formulaire

    • Loane Rouiller
      22 mars 2019

      Bonjour,

      Suite à la lecture de l’article je me demande s’il serait envisageable que l’association étudiante TR monde, dont je fais parti, puisse collaborer avec ITMP.

      En effet, je suis étudiante à l’ENGEES, l’école de l’eau et de l’environnement de Strasbourg, et je fais parti de l’association humanitaire de l’école, TR monde.

      Tous les ans au mois de juillet, nous partons dans un pays en développement afin de réaliser des travaux ruraux. Cette année, notre projet est de partir au Sénégal durant un mois, dans la communauté de N’Dofane.

      En effet, là bas la population fait face à plusieurs problèmes liés à la présence des déchets en plein air.

      Notre objectif est de faire disparaître les décharges sauvages ainsi que de mettre en place un système de ramassage des déchets et de nettoyage, mais aussi contribuer à la réduction des déchets. Des réunions de sensibilisation dans les quartiers et les écoles seront effectuées. Nous travaillerons là bas en partenariat avec l’association local Vivier du Laghem.

      Ne disposant que de très peu d’informations lors du choix du projet, nous pensions pouvoir valoriser les déchets avec des solutions durables, cependant l’association local ne prévoit aucune valorisation pour le moment.

      Nous cherchons alors tous moyens possibles pour valoriser les déchets que nous allons ramasser, afin que notre projet, pour lequel nous travaillons et récoltons de l’argent depuis 7 mois, ne soit pas simplement temporaire mais ait une action durable.

      Pensez-vous qu’il serait envisageable de créer votre projet de valorisation des déchets sur la commune de N’Dofane ?

      Merci d’avance pour votre réponse

      Bien à vous

      • Morgane
        25 mars 2019

        Bonjour Loane et merci pour votre message. Je viens de vous envoyer un mail avec quelques contacts intéressants 😉

Poster un commentaire