DÉVELOPPER L’INNOVATION #TECH « MADE IN AFRICA » AVEC ENERGY GENERATION

Astria Fataki, fondatrice d'Energy Generation

L’Afrique subsaharienne peine à développer des infrastructures énergétique à l’échelle nationale. Dans la région, le taux d’électrification avoisine en effet les 37 %. En cause (entre autres) des solutions technologiques importées qui augmentent les coûts d’acquisition et limite leur développement.

Pour faire face au défi de l’électrification, l’organisation Energy Generation identifie des solutions “made in Africa” et accompagne leur développement à grande échelle. Rencontre avec sa Présidente, Astria Fataki.

Pourquoi ne pas répondre à la problématique de l’énergie en Afrique avec des ressources africaines ?

RÉPONDRE AU DÉFICIT ÉNERGÉTIQUE EN AFRIQUE

L’aventure commence en 2012. Astria Fataki, alors en mission de volontariat en Inde, découvre le programme « Lighting a billion lives » . Porté par The Energy & Resources Institute (TERI), le programme consiste à installer des infrastructures solaires en zone rurale.

De retour à Paris, la jeune étudiante à Sciences Po veut alors adapter le modèle à l’Afrique subsaharienne. Mais rapidement, Astria se heurte à plusieurs contraintes : coût du matériel importé, maintenance, transfert de savoir-faire, difficulté de financement… 

“Ma première question a été : « Pourquoi ne pas répondre à la problématique de l’énergie en Afrique avec des ressources africaines ? ». Et la première ressources non exploitée, c’est la jeunesse. On entend beaucoup dans la presse de jeunes génies qui inventent de petites solutions, très SMART. Il me paraissait naturel de les aider, car leurs solutions sont certainement les plus pertinentes. »

Astria Fataki opère donc un changement de direction, pour s’orienter vers un modèle basé sur l’innovation technologique “made in Africa”. Energy Generation est né. Aujourd’hui, l’organisation tient à accompagner l’innovation et l’entrepreneuriat des jeunes au niveau local

Energy Generation Academy
Energy Generation encourage les jeunes à trouver des solutions d'accès à l'électricité durables et abordables "made in Africa".

LA ENERGY GENERATION ACADEMY : FORMER LES FUTURS ENTREPRENEURS DE L’ÉNERGIE

Pour favoriser l’émergence de solutions africaines, Energy Generation a lancé la Energy Generation Academy, à Lomé (Togo). “L’objectif est de créer un centre de formation d’excellence à l’entrepreneuriat dans le domaine de l’accès à l’énergie”. Cette formation intensive de 12 mois accompagne de jeunes porteurs de projets dans le développement de sources d’énergies non conventionnelles. 

Afin de trouver les talents africains qui ont constitué la première promotion, Energy Generation a lancé un concours panafricain d’inventions autour de l’énergie. Après avoir reçu une cinquantaine de candidatures de 16 pays d’Afrique, 8 porteurs de projets ont intégré la Energy Generation Academy, en octobre 2016.

Parmi les projets en cours de développement, on trouve par exemple Hydro Power, un groupe électrogène qui fonctionne à l’eau (Togo) ou BeGreen, une production de biogaz à base de déchets ménagers (Congo Brazzaville). Ou encore SolarGasy, une lampe solaire qui recharge les piles non-rechargeables (Madagascar).

LA NÉCESSITÉ DE DÉVELOPPER DES SOLUTIONS “MADE IN AFRICA”

Cela me parait regrettable qu’il n’y ait encore aucun site de production de panneaux solaires en Afrique.

Un rapport de la Banque Mondiale, publié le 15 février dernier, souligne les difficultés de l’Afrique subsaharienne à développer les énergies renouvelables. Pour Astria Fataki, cela ne fait aucun doute, l’Afrique doit développer ses propres technologies.

“Les solutions importées ne sont pas viables sur le long terme. C’est de l’argent perdu en transport, en frais de dédouanement…. Pourquoi ne pas investir cet argent dans la R&D de solutions locales ? J’incite les acteurs privés à investir dans des solutions « made in africa » tout bonnement pour une raison de rationalité économique.”

Si les acteurs privés ont l’avantage d’apporter une technologie de qualité, ils reconnaissent en effet avoir du mal à les commercialiser localement. Tout leur intérêt serait donc de soutenir ce type d’initiatives, pour investir ensuite dans des projets qui auront fait leur preuves.

AFRICA ENERGY GENERATION PRIZE 2017

Energy Generation lance un appel à projets pour l’édition 2017 de « l’Africa Energy Generation Prize », le concours panafricain de solutions génératrices d’énergie non conventionnelles.

Vous vivez en Afrique ? Vous avez un grand projet d’entreprise dans le domaine de l’énergie et la volonté de changer le destin du continent ? Proposez votre projet et tentez de gagner un an de formation et de mentorat avec les professionnels de l’Energy Generation Academy.

Plus d’information sur : www.energy-generation.org.

Vous souhaitez apparaître dans le Magasine ou publier un article ?

Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !

A propos de l'auteur /

morgane@sekou.org

<p>Après plusieurs années dans les RH, j’ai développé un sens relationnel aigu et une réactivité à toute épreuve. Curieuse invétérée qui s’émerveille d’un rien, j’ai pris le virage du digital à travers la création de contenus web et le social media. Mes domaines de prédilection : l’art, les nouvelles technologies, l’environnement et la photo.</p>

Poster un commentaire